Système de servo-direction

Le système de servo-direction (ou direction assistée) a pour fonction d’assurer un maniement facile et précis lorsque vous êtes au volant de votre véhicule. La technologie des véhicules automobiles s’étant considérablement améliorée, nos techniciens d’Autotech Performance sauront faire en sorte que ce système fonctionne de façon optimale.

Composantes principales du système de servo-direction

  • Pompe de servo-direction
  • Liquide de servo-direction
  • Crémaillère de direction
  • Capteur de vitesse
  • Volant
  • Tirant

Comment fonctionne le système de servo-direction?

Lorsque vous êtes au volant de votre véhicule, le système de servo-direction vous assiste en dirigeant une portion de la puissance du moteur vers une l’une ou l’autre des roues avant.

La plupart des systèmes de servo-direction utilisent un dispositif hydraulique pour tourner les roues du véhicule. La pompe de servo-direction est une pompe hydraulique qui est mue par une courroie installée sur la poulie principale du moteur à environ deux fois la vitesse du moteur. Cette pompe fait circuler sous très haute pression le liquide de servo-direction vers la crémaillère de direction qui est située sous le véhicule entre les roues avant. Le liquide de servo-direction est conçu pour résister à environ 1200 livres de pression, sans se décomposer ni former d’écume.

Le capteur de vitesse est relié à la transmission et perçoit la vitesse du véhicule afin de déterminer le degré d’assistance à fournir par le système: lorsque la vitesse augmente, l’assistance diminue, et ce jusqu’à 35 mi / h alors qu’il n’y a plus d’assistance; lorsque la vitesse diminue, le système fournit une aide croissante jusqu’à ce que le véhicule se soit immobilisé.

Lorsque vous tournez le volant vers la gauche ou la droite, le fluide sous pression est dirigé de ce côté de la crémaillère de direction pour atteindre le tirant situé à cette extrémité de la crémaillère.

Signes d’ennuis potentiels reliés au système de servo-direction de votre véhicule

  • Usure excessive des pneus
  • Contrôle difficile du volant ou volant désaxé
  • Perte de contrôle lors d’arrêts brusques
  • Embardée excessive lors de changement de voie
  • Grincement de la courroie
  • Fuites du liquide de servo-direction
  • Bruit lors de virages serrés
  • Grincement au démarrage
  • Conduite dure ou saccadée