Système de freinage

Le système de freinage est le système le plus critique de votre véhicule. Son entretien et bon fonctionnement sont vitaux pour vous, votre famille et les autres automobilistes. Vous ne devriez pas tenter de faire l’entretien des freins de votre véhicule ou de les réparer. L’entretien et la réparation du système de freinage nécessitent des outils spécifiques et une formation technique adéquate. C’est exactement ce que vous propose Autotech Performance.

Composantes principales du système de freinage

  • Pédale de frein
  • Servofrein
  • Maître-cylindre
  • Liquide de frein
  • Conduites hydrauliques
  • Soupape proportionnelle
  • Étriers de frein
  • Frein à disque
  • Plaquette de frein à disque
  • Rotor
  • Frein à tambour
  • Tambour
  • Segments de frein (sabots)
  • Cylindre de roue
  • Système de freinage antiblocage ABS
  • Capteurs de vitesse de roue électroniques
  • Frein à main
brakes

Comment le système de freinage fonctionne-t-il?

La pédale de frein, sur laquelle vous appuyez pour ralentir ou arrêter votre véhicule, est reliée par des leviers et des tiges au servofrein. Le servofrein multiplie et transfert la force de levier initiale – engendrée par votre pied qui appuie sur la pédale de frein – vers le maître-cylindre. À son tour, le maître-cylindre utilise cette force amplifiée pour pousser le liquide de frein – du réservoir où il est accumulé – à travers les conduites hydrauliques, vers les deux freins avant et arrière qui sont montés sur les roues de votre véhicule.

La pression hydraulique qui atteint le frein de chaque roue est ensuite utilisée pour engendrer de la friction qui ralentit et arrête le véhicule: plus vous appuyez sur la pédale, plus la pression appliquée sur les freins est grande, jusqu’au blocage éventuel des roues – si votre véhicule n’est pas équipé d’un système de freinage antiblocage (ABS).

Plus précisément, dans un système de freinage conventionnel (sans ABS), le liquide de frein se rend aux roues par l’intermédiaire de soupapes proportionnelles qui distribuent la pression en fonction de la répartition du poids sur chaque roue.

Notez que le liquide de frein possède une texture huileuse et visqueuse au toucher et est inodore lorsque neuf. Le liquide usagé acquiert peu à peu une couleur brune due à l’accumulation d’eau et de contaminants dans le système.

Freins à disque

Dans un frein à disque conventionnel (généralement situé à l’avant du véhicule), le liquide de frein est pompé à travers une conduite hydraulique vers l’étrier de frein. L’étrier est équipé d’une paire de plaquettes coussinées qui agrippent le rotor – un disque rotatif attaché à l’essieu avant – et ralentissent le véhicule. Les coussinets sont toujours en contact avec le rotor et doivent être vérifiés et ajustés périodiquement afin de détecter tout signe d’usure.

Freins à tambour

Un frein à tambour conventionnel (généralement situé à l’arrière du véhicule) est composé d’un tambour rotatif, qui est attaché à la roue, et de deux segments (sabots) de frein qui travaillent en extension par rapport au tambour. Les segments sont des plaques de métal recourbées munies d’une garniture de frein en fibre placée autour de leur arc extérieur; ils sont attachés à une pièce fixe du système. Lorsqu’une pression de freinage est appliquée, le liquide de frein circule à travers une conduite hydraulique vers le cylindre de roue située entre les segments de frein. Le cylindre de roue pousse alors les segments vers l’extérieur de façon à entrer en contact avec l’intérieur du tambour. Cela crée une friction qui ralentit la rotation du tambour et par conséquent la roue.

Système de freinage antiblocage (ABS)

Le système de freinage antiblocage est situé entre le maître cylindre de frein et les roues. Il a pour fonction de prévenir l’instabilité du véhicule dans des conditions de freinage extrêmes. Pour ce faire, l’ABS module la pression du liquide de frein qui est appliquée à chaque frein avant et arrière, ce qui empêche le « blocage » des roues – ce qui pourrait se produire avec un système de freinage conventionnel (voir ci-dessus). La pression normale de liquide de frein est rétablie lorsqu’il n’y a plus de risque de blocage des roues. Pendant que vous roulez, le système surveille constamment chaque roue au moyen d’un capteur de vitesse de roue électronique: si l’une des roues tourne plus lentement que les autres, le système antiblocage relâche la pression sur cette roue. Dans l’éventualité d’une panne du système antiblocage, le témoin ABS s’illumine sur le tableau de bord : cela  indique que le système de freinage de base applique dorénavant une pression MAXIMALE sur toutes les roues, CE QUI POURRAIT MENER À DE SÉRIEUX PROBLÈMES SÉCURITAIRES.

En outre, lorsqu’un véhicule est équipé d’un système de freinage antiblocage, les plaquettes (de freins à disque) et les segments (de freins à tambour) sont équipés de capteurs d’usure qui détecte toute usure de ces pièces.

Frein à main

Chaque véhicule est équipé d’un système de freinage d’urgence indépendant du système principal. Le frein à main pousse les segments de frein sur les tambours (pour freins à tambour arrière) ou comprime les rotors de frein arrière (pour freins à disque arrière) à l’aide d’un dispositif mécanique.

Signes d’ennuis potentiels reliés au système de freinage de votre véhicule

  • Illumination du témoin d’alerte de frein (rouge) sur le tableau de bord
  • Illumination du témoin d’alerte ambré indiquant un problème potentiel dans le système antiblocage (ABS)
  • Traces de liquide de frein à la place de stationnement
  • Une pédale de frein affaissée ou spongieuse
  • Une pédale de frein difficile à enfoncer
  • Vibrations de la pédale de frein ou du véhicule
  • Illumination du témoin d’alerte du frein à main
  • Un frein à main inefficace
  • Bruit de meulage provenant de l’arrière du véhicule
  • Bruit de grincement provenant de l’avant du véhicule
  • Résidus huileux à l’intérieur des roues
  • Résidus dans le réservoir de liquide de frein
  • Faible niveau du liquide de frein dans le réservoir: REMÉDIER À CETTE SITUATION SANS TARDER