Circuit de refroidissement du moteur

Le circuit de refroidissement a pour but premier de prévenir la surchauffe du moteur de votre véhicule. Étant donné qu’un moteur à combustion peut atteindre des températures extrêmement élevées, la chaleur  ainsi créée doit être dissipée. Il est essentiel que le circuit de refroidissement soit efficace afin d’éviter de « brûler le moteur »! Une autre fonction du circuit de refroidissement consiste à contrôler la température de l’habitacle, assurant ainsi votre confort et celui de vos passagers.

La plupart des véhicules récents possèdent un circuit de refroidissement pressurisé. Vous ne devriez pas tenter d’en faire l’entretien ni de le réparer. Pour ce faire, des outils spécifiques et une formation adéquate sont nécessaires. C’est exactement ce qu’Autotech Performance peut faire pour vous!

Composantes principales du circuit de refroidissement du moteur

  • Radiateur
  • Liquide de refroidissement
  • Ventilateur
  • Durites de radiateur
  • Pompe
  • Radiateur de chauffage
  • Bouton sélecteur de température
  • Vanne de régulation de température
  • Thermostat
  • Jauge de température du liquide de refroidissement
  • Sonde de température
  • Réservoir
  • Bouchon de radiateur

Comment fonctionne le circuit de refroidissement du moteur

Le radiateur est la principale composante du circuit de refroidissement. Le liquide de refroidissement circule à travers le faisceau interne du radiateur et transfère sa chaleur aux lamelles de refroidissement de métal qui entourent le faisceau. Le flux d’air – fourni par le ventilateur – passe à travers les lamelles et dissipe la chaleur accumulée dans le liquide de refroidissement.

Le liquide de refroidissement est habituellement de couleur vert foncé, mais des formules récentes peuvent être de couleur rouille. Notez qu’il est important d’utiliser un type de liquide de refroidissement spécifiquement recommandé pour votre modèle de véhicule. En outre, vous ne devez pas mélanger différents types de réfrigérants.

Les durites du radiateur relient les parties supérieure et inférieure du radiateur au moteur et permettent ainsi au liquide de refroidissement de circuler vers le moteur puis d’en ressortir pour retourner vers le radiateur.

La pompe fait circuler le liquide dans le circuit de refroidissement et dans le bloc moteur. La pompe est le plus souvent activée soit par une courroie installée sur la poulie du bras de manivelle, soit par une courroie de distribution qui tourne à peu près au même régime que le moteur.

Le radiateur de chauffage est un petit appareil situé sous le panneau de bord dans l’habitacle du véhicule. Le bouton sélecteur de température du tableau de bord contrôle la vanne de régulation de température située dans le compartiment moteur. Lorsque vous tournez le bouton vers un réglage chaud, la vanne de régulation de température s’ouvre, permettant au liquide de refroidissement du moteur de circuler à travers le radiateur de chauffage et de chauffer l’intérieur de la voiture. Inversement, si vous tournez le bouton de température vers un réglage froid, la vanne se referme, permettant à l’air frais du système de climatisation (si la voiture est équipée de ce système) de circuler à travers le radiateur de chauffage et de refroidir l’habitacle.

Le thermostat est situé dans le moteur au niveau de la durite de radiateur supérieure. Le thermostat a pour rôle de maintenir le liquide de refroidissement – et donc le moteur – à une température de fonctionnement adéquate. Notez que le thermostat du moteur n’est pas relié au bouton sélecteur de température qui est contrôlé par le conducteur. Lorsque le moteur est froid, le thermostat est fermé, ce qui signifie que le liquide de refroidissement circule seulement à travers le moteur et le radiateur de chauffage, sans passer par le radiateur. Ceci a pour effet de prioriser le réchauffement du moteur et l’efficacité du dégivreur et de la chaufferette dans l’habitacle. Lorsque le moteur a atteint sa température de fonctionnement optimale, le thermostat s’ouvre lentement pour permettre au liquide de refroidissement de circuler à travers le radiateur afin d’empêcher la température de s’élever davantage. Alors que le moteur continue de tourner, le thermostat contrôle en permanence le flux de liquide de refroidissement vers le radiateur afin que le moteur maintienne une température de fonctionnement optimale. Par exemple, le thermostat s’ouvre lorsque la température du moteur s’élève – vous êtes coincé dans la circulation – et se referme lorsque le moteur refroidit- vous roulez à haute vitesse sur l’autoroute.

La jauge de température, située sur le tableau de bord, est reliée à une sonde située sur le bloc moteur. Cette sonde enregistre les variations de résistance électrique lors du réchauffement du moteur et permet un suivi précis de la température du moteur.

Un contenant de trop-plein est utilisé comme réservoir pour le liquide de refroidissement alors qu’il se dilate ou se contracte. Lorsque le liquide de refroidissement chaud entre dans le radiateur, il est dilaté et le trop-plein de liquide est dirigé vers ce réservoir. Inversement, lorsque le radiateur refroidit, le liquide qui s’y trouve se contracte et entraîne un vacuum dans le radiateur; ce vide est alors compensé par l’arrivée de liquide de refroidissement provenant de ce même réservoir. Comme les résidus du circuit de refroidissement tendent à se déposer dans le réservoir, celui-ci doit être nettoyé lors du changement du liquide de refroidissement.

Le bouchon de radiateur ferme l’orifice de remplissage où l’on verse le liquide de refroidissement. Pour que le circuit de refroidissement fonctionne correctement dans son ensemble, le bouchon de radiateur est conçu pour sceller le circuit à une pression spécifique.

Signes d’ennuis reliés au circuit de refroidissement de votre véhicule

  • Jauge de température indiquant une température du moteur supérieure à la normale
  • Flaque de liquide vert, orange ou jaune sous le véhicule pouvant indiquer une fuite dans le circuit de refroidissement
  • Peu ou pas de chaleur dans l’habitacle du véhicule